La fonte mb-ornaments

Une fonte d’ornements au format true-type à télécharger
dimanche 8 décembre 2019
par  Michel Bovani
popularité : 45%

Lorsque je dispose d’un peu de temps, il m’arrive de dessiner des caractères qui, une fois réunis dans un fichier de format convenable, permettent d’obtenir des fontes ou polices de caractères (je n’ignore pas que certains font une distinction subtile entre fonte et police, mais tel n’est pas mon propos ici). J’utilise pour ce faire un logiciel spécialisé sur lequel je ne m’étendrai pas non plus. Les fontes en question sont souvent des compléments scientifiques destinés à un logiciel de composition bien connu et nommé TeX (prononcer tek, c’est du grec !), mais il m’arrive aussi d’être d’humeur un peu plus joueuse et de fabriquer des fontes d’ornement.

Je ne me suis jamais attaqué à une fonte de texte, d’une part parce que d’autres dont c’est le métier font cela beaucoup mieux que moi, d’autre part parce que la fabrication d’une fonte de texte est une entreprise au long cours et présente la contrainte de devoir fabriquer des codages linguistiques complets : une fonte à laquelle il manque un e dans l’o ne permettra jamais de composer un texte français. Les fontes d’ornement présentent au contraire l’avantage de ne pas attendre la création d’un dix-septième caractère lorsque l’on en a dessiné seize et que l’on se sent un peu fatigué !

Je vous propose donc aujourd’hui une fonte ornementale au format true-type, que vous pouvez librement télécharger (l’icône du fichier à la fin de l’article est cliquable) et installer dans le système de votre ordinateur de la façon usuelle. Une fois que c’est fait, il peut être nécessaire de redémarrer pour que la police apparaisse dans les menus police de vos logiciels. La fonte contient exactement 36 caractères. Les dix chiffres fournissent les dix premiers symboles, conformément à la correspondance ci-dessous :

Chiffres
Télécharger (52.4 ko)

Les vingt-six autres caractères correspondent aux lettres capitales, comme ceci :

Lettres capitales
Télécharger (78 ko)

Certains vont par deux (c.-à-d. qu’ils présentent une symétrie) : je vous laisse deviner l’usage que l’on peut en faire. Les chiffres de 3 à 8 sont associés à des pieds de mouche à l’ancienne, de tailles diverses. Ces pieds-de-mouche, pilcrow en anglais, ne sont autres des marques de paragraphes, toujours présentes dans nos fontes modernes sous une forme un peu différente (¶). Ils peuvent être utilisés dans un but purement décoratif, ou encore pour permettre de marquer un nouveau paragraphe sans aller à la ligne.

Usage des pieds de mouche
Télécharger (57.5 ko)

Si vous voulez en savoir davantage sur ces pieds de mouche, en fait très liés à l’écriture manuscrite, vous pouvez par exemple consulter ce site internet.


Documents joints

mb-ornaments.ttf