Retour au musée des 24 h

Exposition Le Mans 66
mercredi 29 janvier 2020
par  Michel Bovani
popularité : 21%

Je vous ai déjà parlé à deux reprises du musée des 24 heures du Mans. Une fois pour vous raconter l’exposition Blue & Orange et peu de temps après pour vous parler de l’exposition permanente du musée.

J’ai donc repris la direction de la place Luigi Chinetti mercredi dernier, par une belle journée d’hiver. Ouverte au public jusqu’au 23 février 2020, l’exposition Le Mans 66 est une manière de célébrer la première victoire de Ford à l’épreuve Mancelle, à moins qu’il ne s’agisse de donner un contrepoint au film qui retrace cette même histoire. Sorti le 13 novembre 2019 et interprété par Matt Damon (Caroll Shelby) et Christian Bale (dans le rôle du pilote Ken Miles) le film (excellent au demeurant) offre une version un peu romancée de l’histoire. Il n’y a rien à y redire, mais il est un peu dommage que l’exposition revienne assez peu sur le déroulement réel des événements.

On y retrouve quand même la voiture victorieuse, suite à une décision défavorable à Ken Miles, en tête à l’entrée du 3e tour à qui son équipe avait demandé de ralentir de façon à ce que 3 des Ford engagées franchissent la ligne d’arrivée côte à côte — cette anecdote est quant à elle parfaitement racontée dans le film.

La Ford victorieuse de Mans 66

On pourra également admirer la CD Peugeot nº 52 (préparée par Robert Choulet et Charles Deutsch sur a base d’un moteur de 204) qui visait le classement de l’indice énérgétique, mais dut abandonner, ainsi que quelques voitures et costumes issus du film.

Je dois dire que j’ai trouvé cette expo un peu « courte », même si je l’ai vue avec plaisir. J’ai eu la bonne surprise en revanche, de découvrir une collection permanente enrichie et repensée, avec une meilleure organisation, une approche plus thématique et de nouvelles voitures.

Citroën à l’honneur

Commentaires