La Cox

Une coccinelle de 1962
jeudi 1er juillet 2021
par  Michel Bovani
popularité : 98%

Cette coccinelle — la dénomination exacte est Volkswagen de type 1 —fut ma deuxième voiture ancienne. Je devrais dire « notre » deuxième voiture ancienne, puisque je l’avais achetée avec un ami, façon de se dire que si cet achat constituait une erreur, celle-ci serait au moins partagée. Elle succédait à une Renault 4 CV, achetée dans les mêmes conditions, qui avait beaucoup de charme, que nous aimions beaucoup, mais qui fut néanmoins répudiée (n’ayons pas peur des mots) pour cause d’inadaptation aux longs parcours que nous envisagions.

Avec son moteur de 1192 cm3 développant 34 chevaux, cette coccinelle nous semblait devoir abattre des kilomètres à un rythme qui laisserait sur place la petite française (qui se contentait de 747 cm3 et de 17 chevaux, et plafonnait à 85 km/h). La vérité est que cette belle Allemande était magnifique, avec son moteur correctement restauré, sa peinture neuve et son intérieur dans un très beau jus d’origine, qu’elle nous apportait un réel sentiment de sécurité par rapport à la 4 CV, sentiment très probablement illusoire, mais que jamais, au grand jamais, elle n’a consenti à dépasser le 87 km/h…

En revanche, elle nous a permis de découvrir l’univers très particulier des amateurs de coccinelles, univers dans lequel le meilleur goût le dispute volontiers au baroque.

Obstinés dans notre projet de vaincre un jour le mur du son, nous avons assez vite revendu cette très belle automobile ancienne. Mais ceci est une autre histoire…


Portfolio

JPEG - 2.1 Mo JPEG - 2 Mo JPEG - 1.7 Mo JPEG - 3.4 Mo JPEG - 1.8 Mo